Comment divorcer sans avocat ? Est-ce vraiment possible ?

Vous vous demandez comment divorcer sans avocat en France !

C’est possible de divorcer sans avocat, que cela soit par contentieux ou consentement mutuel.

Cette option permet de réduire les coûts associés à la procédure de divorce qui peut être longue et coûteuse

Divorcer sans avocat: définition

Le divorce est la dissolution officielle d’un mariage civil entre deux personnes. Cette procédure met fin aux obligations et liens du mariage, tels que la fidélité, l’assistance et la communauté de vie.

La plupart des couples qui divorcent le font après 5 ans de mariage et environ la moitié ne durent pas plus de 9 ans. Cette procédure est très réglementée et implique généralement un notaire, un juge aux affaires familiales et un avocat, ce qui peut rendre les coûts élevés.

C’est donc possible de divorcer sans avocat en utilisant un notaire, que ce soit pour une procédure contentieuse ou à l’amiable

Le divorce par contentieux sans avocat

un avocat effectuant le divorce et remplissant les formalités administratives

Il existe quatre façons de divorcer en France, dont trois par contentieux. Le contentieux se produit lorsque les époux ne peuvent pas s’entendre sur les conditions du divorce, telles que la garde des enfants, la répartition des biens et les fautes menant au divorce.

Les trois types de divorce par contentieux sont le divorce pour faute ou violation des obligations et des devoirs liés au mariage, le divorce suite à l’altération définitive du lien conjugal et le divorce pour acceptation du principe de la rupture du mariage. L’infidélité est la première cause de divorce en France, représentant environ un tiers des demandes.

Ne ratez pas aussi  Comment devenir avocat en France: les étapes essentielles !

Le délai de cessation de vie commune pour le deuxième type de divorce était de deux ans jusqu’en 2021, mais il est maintenant passé à un an.

Dans le troisième type de divorce, les époux sont d’accord pour divorcer mais pas sur les modalités de celui-ci

Le rôle des avocats lors d’un divorce contentieux

En France, la demande de divorce doit être faite par l’intermédiaire d’un avocat. Sans avocat, la demande est irrecevable. Depuis 2021, l’audience de conciliation n’est plus obligatoire et la procédure commence par une phase d’assignation par l’époux demandeur.

Bien que l’époux défendeur ne soit pas obligé d’avoir un avocat, il est fortement conseillé d’en avoir un pour faire valoir ses demandes et objections. Sans avocat, le défendeur ne peut pas faire valoir ses droits et doit accepter les conditions proposées par l’époux demandeur.

Le juge prononce alors le divorce en prenant en compte seulement les intérêts de l’époux demandeur.

Pour faire valoir ses arguments, la partie défensive doit également avoir un avocat et dispose de 15 jours après réception de l’assignation pour en choisir un.

Divorce sans avoir besoin d’avocat: le divorce par consentement mutuel

Le consentement mutuel est un type de divorce qui se produit lorsque les époux sont d’accord sur les modalités de leur séparation. Ce type de divorce est également appelé un divorce amiable, car il facilite la procédure et réduit les coûts associés à la dissolution du mariage.

Cependant, il est important de noter que même dans un divorce à l’amiable, les deux parties doivent se représenter par un avocat pour rédiger la convention de divorce qui sera contresignée par les deux avocats

Ne ratez pas aussi  Comment faire appel d'un jugement sans avocat ?

Divorcer sans avocat, est-ce possible ?

En France, c’est obligatoire d’avoir au moins un avocat pour divorcer, que ce soit par contentieux ou par consentement mutuel. Depuis 2017, il n’est plus nécessaire de passer devant un juge aux affaires familiales pour finaliser le divorce.

Cependant, un divorce par contentieux coûtera généralement plus cher en honoraires d’avocat qu’un divorce à l’amiable, car les avocats passeront plus de temps à trouver un accord entre les conjoints.

Les frais d’avocat pour une procédure à l’amiable sont en moyenne de 1200€, contre environ 4000€ pour une procédure par contentieux. La médiation est une solution pour trouver un accord avec son ex-conjoint et éviter les coûts d’un divorce conflictuel.

Un médiateur peut accompagner les conjoints dans cette démarche, qui peut être moins stressante et plus rapide que la procédure judiciaire

Laisser un commentaire