Pourquoi les avocats portent une robe d’avocat ? La véritable signification

Connaissez-vous pourquoi les avocats portent une robe ?

Voici dans cet article la réponse à cette question !

découvrez la signification millénaire de la robe d'avocat traditionnelle

Pourquoi les avocats portent-ils la robe ?

Les avocats portent une robe professionnelle appelée « Toge ». Cet article examine la genèse de la robe d’avocat, son symbolisme et l’encadrement du port de celle-ci.

La robe est un élément distinctif de la profession d’avocat et s’associe souvent à la défense de la justice pour les plus vulnérables

Genèse de la robe d’avocat

La robe d’avocat trouve ses origines au Moyen-âge, lorsque seuls les rois et les membres du clergé pouvaient rendre la justice. Les premiers avocats étaient des religieux qui arboraient une soutane noire lorsqu’ils plaidaient.

Au fil du temps, pour se distinguer des magistrats, ils ont abandonné le port de la soutane rouge. En 1789, suite à la révolution française, les ordres des avocats et le port de la robe n’existaient plus.

Ce n’est qu’au début des années 1800 que la profession se rétablit et que le port de la robe professionnelle a été restauré. Les conditions d’accès à la profession ont également évolué au fil du temps.

Avec la colonisation, ces réformes ont atteint notre société

Son avènement au Cameroun

Au Cameroun, la profession d’avocat a connu deux phases majeures : avant et après l’indépendance.

Ne ratez pas aussi  Que faire quand l'avocat de la partie adverse ne répond pas ?

Avant l’indépendance, elle a été officiellement créée en 1936 via un arrêté portant création du corps d’avocats défenseurs.

Le statut de Secrétaire d’Avocats Défenseurs a également été institué via un autre arrêté en 1946.

Après l’indépendance en 1960, plusieurs lois ont été votées pour organiser la profession d’avocat, dont la loi de 1990 qui exige que les avocats se présentent en robe lors des audiences.

La signification de cette robe reste à déterminer

LE SYMBOLISME DE LA ROBE D’AVOCAT

La robe d’avocat possède une apparence singulière qui véhicule diverses significations

Présentation de la robe d’avocat

La robe d’avocat a connu de nombreuses évolutions depuis le Moyen Âge, lorsque les avocats étaient des religieux portant une soutane noire avec 33 boutons, un capuchon noir avec une hermine blanche pour se recouvrir la tête et une traine à l’arrière.

Plus tard, le capuchon est devenu une épitoge placée sur l’épaule gauche. La toque comportait quatre barrettes au lieu de trois et la traine a disparu.

Aujourd’hui, la tenue professionnelle de l’avocat se compose principalement d’une robe noire, d’un rabat blanc plissé, d’une épitoge noire à deux brins terminée chacun par une hermine blanche et éventuellement, d’une toque en laine noire.

Tandis que pour les avocats relevant du système Common Law, elle se constitue d’une:

  • robe noire ouverte
  • rabat blanc couvrant la poitrine
  • perruque en fibre blanche tressée
  • costume noir à l’intérieur et un pantalon sombre rayé
  • chemisier blanc à longues manches et de chaussures et chaussettes noires.

Quelle que soit la tenue que porte un avocat, elle possède des symboles.

Ne ratez pas aussi  Avocat fiscalité des expatriés: Comment le trouver ?

signification de la robe d’avocat

La robe d’avocat, représentative de dignité et de prestige, se caractérise par sa forme majestueuse et ses couleurs symboliques:

  • le noir pour le pouvoir
  • mystère et la tempérance
  • blanc pour la probité et l’humilité.

Elle symbolise également l’égalité entre avocats et la défense des citoyens devant la justice. Quand la porter ?

L’ENCADREMENT DU PORT DE LA ROBE D’AVOCAT

Les Avocats ont l’obligation et le droit de porter leur robe lors d’occasions spécifiques (A). Cependant, il existe des situations où ils peuvent se dispenser ou non autorisés à porter leur robe (B)

Les occasions de port de la toge

Le port de la robe est obligatoire pour les avocats lorsqu’ils comparaissent devant une juridiction ou lorsqu’ils sont convoqués pour des diligences au palais de justice. La robe doit également se porter lors de certaines cérémonies et manifestations organisées par le Barreau.

Les avocats doivent s’assurer que leur robe est conforme aux prescriptions légales, sous peine de sanctions disciplinaires.

Il n’est pas précisé dans quelles circonstances un avocat peut être dispensé ou privé de porter sa tenue professionnelle

Les exceptions au port de la robe d’Avocat

L’avocat peut être exempté ou privé de porter la robe dans certaines circonstances.

S’il représente son client devant l’administration, la police, la gendarmerie, lors des transports judiciaires ou des opérations d’expertise, il peut se dispenser de porter la robe.

S’il est partie à une procédure, il n’a pas l’obligation de porter son costume professionnel.

C’est également interdit de porter la robe:

  • lors de cérémonies civiles, religieuses, traditionnelles ou politiques, dans son cabinet lorsqu’il reçoit ses clients
  • et lorsqu’il participe à des émissions radiophoniques ou télévisées, sauf autorisation expresse du Bâtonnier.
Ne ratez pas aussi  Avocat contre pervers narcissique: Quels sont les recours ?

Cependant, un avocat peut se priver définitivement ou temporairement de porter la robe dans certaines situations. Notez par exemple l’omission du tableau de l’Ordre, la radiation ou la suspension.

Si un avocat est radié du tableau de l’Ordre, il perd sa qualité d’avocat et ne peut plus porter la robe en tout temps et en tout lieu.

En cas de suspension disciplinaire pour la durée de cette sanction, l’avocat se prive également de porter la robe.

L’omission du tableau de l’ordre des avocats entraîne également une suspension du port de la robe jusqu’à sa levée par le Conseil de l’Ordre.

Le débat sur le maintien ou non de l’obligation de porter la robe dans l’exercice de la profession d’avocat reste entier et suscite toujours des émotions dans l’imagination populaire.

Laisser un commentaire